Partager

Sismique

Le podcast qui explore les futurs à partir de ce qui bouge aujourd’hui.

Sismique, c'est un podcast pour prendre le temps de réfléchir à une question fondamentale : où va le monde ?Des interviews de penseurs et d'acteurs d'un monde en mouvement pour comprendre ce que demain nous prépare... et... En savoir plus
Dernier Épisode
2019-10-8

IA : la fin de l'individu - Gaspard Koenig

Ép. 31

Quel avenir pour l'individu et ses libertés à l'ère de l'intelligence artificielle ? Pour répondre à cette question urgente, puisque l’IA se développe à une vitesse qui semble un peu nous dépasser, Gaspard Kœnig, que je reçois dans cet épisode, a entrepris un tour du monde de San Francisco à Pékin, d'Oxford à Tel Aviv et de Washington à Copenhague. Il a rencontré plus de 120 professeurs, entrepreneurs, intellectuels, politiques, économistes et artistes pour tenter de faire émerger une sorte de philosophie de l’intelligence artificielle et nous donner une clé de lecture essentielle sur cette révolution technologique, individuelle et sociétale en marche. 

Enregistré le 18 sept 2019



De quoi parle-t-on ?

1" - Pourquoi une enquête sur l’IA ? Qu’est-ce qu’une IA ? 

  • Leibniz 
  • Yuval Harrari, Homo Deus : nous allons abandonner notre libre arbitre à l’IA et cela remet en cause les fondements de nos sociétés
  • “L’IA n’est pas si révolutionnaire que ça.”
  • Comment reconnaitre un chat... ? 
  • “Une IA repose sur du travail humain de classification.” 
  • Amazon Turk et le Turc Mécanique


10” - La singularité ? 

  • Westworld, Her, 2001, Terminator… le fantasme de la super intelligence artificielle
  • Stephen Hawking, Nick Bostrom, Max Tegmark, ce ne sont pas des spécialistes de l'IA
  • “L’erreur fondamentale est sur la définition de l’intelligence.” 
  • Antonio Damasio : l’intelligence est avant tout un phénomène biologique


15” - Tourniquets et Nudges

  • "L’IA nous incite à déléguer notre capacité de choisir."
  • Dating apps, GPS...Le piège du confort et le cerveau qui s’attrofie 
  • Le Principe du tourniquet et les “nudges”: on se laisse guider de plus en plus dans nos choix sans même s’en rendre compte
  • Maximisation des plaisirs individuels au sein d’un groupe : utilitarisme. 
  • Pieter Thiel : “L’IA est communiste.” 


25” - IA et moralité

  • Pour les chinois le progrès est forcément positif
  • Les technologies IA “collectivistes" conviennent tout à fait aux valeurs chinoises confucéennes
  • Crédit social chinois
  • L’IA pour les chinois : outil de puissance géopolitique et outil de développement sociétal
  • “Pour la premiere fois en occident les notions de liberté économique et de prospérité individuels s’opposent.” 
  • Kai-Fu Lee


35” - IA, individu et capitalisme

  • De l’importance de l’individu dans la culture européenne 
  • Norbert Elias 
  • “Notre société repose sur cette idée que nous sommes libres de nos choix.” 
  • Hayek
  • Uber vs Didi
  • “L’IA nous permet de nous passer de l’idée de marché et nous fait rentrer dans une nouvelle ère de la planification.” 


42” - IA comme outil de puissance

  • Notre dépendance aux plateformes américaines (et demain chinoises)
  • Clausewitz: “le but de la guerre n’est pas de conquérir des territoires mais des gens. Maintenant il suffit d’avoir leurs données.” 
  • “Il faut prendre en compte la dimension du traitement des données dans l’analyse géopolitique” 
  • “On n’a pas d’autre choix que d’avoir une Europe unifiée.”


46” - Redonner de la place à l'individu

  • Faut-il reprendre le contrôle de sa vie ?
  • “On confond progrès et optimisation.”
  • “Le progrès vient de l’erreur… il faut donc protéger la capacité à diverger.” 
  • “La souffrance est importante.” 
  • Réabiliter le libre arbitre
  • “ Il faudrait pouvoir imposer à l’IA mes propres paramètres, fussent-ils des erreurs pour moi ou des inconvénients pour le groupe.” 
  • Du contrôle des données individuelles
  • La propriété privée comme moyen d'anticipation
  • Le droit à l'errance
  • Exemples de vigilances sur l’utilisation des données individuelles


1’03”- Conclusion   

  • La chine est train de réinventer un modèle de société basé sur l'IA
  • La méconnaissance absolue de ces sujets par ceux qui nous gouvernent
  • “L’IA est aussi structurante pour nos sociétés que l’invention de l’électricité.” 


Les livres recommandés par Gaspard


Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou sur Twitter et Facebook 

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube

Abonnez vous à la newsletter !

2019-10-8

IA : la fin de l'individu - Gaspard Koenig

Ép. 31

Quel avenir pour l'individu et ses libertés à l'ère de l'intelligence artificielle ? Pour répondre à cette question urgente, puisque l’IA se développe à une vitesse qui semble un peu nous dépasser, Gaspard Kœnig, que je reçois dans cet épisode, a entrepris un tour du monde de San Francisco à Pékin, d'Oxford à Tel Aviv et de Washington à Copenhague. Il a rencontré plus de 120 professeurs, entrepreneurs, intellectuels, politiques, économistes et artistes pour tenter de faire émerger une sorte de philosophie de l’intelligence artificielle et nous donner une clé de lecture essentielle sur cette révolution technologique, individuelle et sociétale en marche. 

Enregistré le 18 sept 2019



De quoi parle-t-on ?

1" - Pourquoi une enquête sur l’IA ? Qu’est-ce qu’une IA ? 

  • Leibniz 
  • Yuval Harrari, Homo Deus : nous allons abandonner notre libre arbitre à l’IA et cela remet en cause les fondements de nos sociétés
  • “L’IA n’est pas si révolutionnaire que ça.”
  • Comment reconnaitre un chat... ? 
  • “Une IA repose sur du travail humain de classification.” 
  • Amazon Turk et le Turc Mécanique


10” - La singularité ? 

  • Westworld, Her, 2001, Terminator… le fantasme de la super intelligence artificielle
  • Stephen Hawking, Nick Bostrom, Max Tegmark, ce ne sont pas des spécialistes de l'IA
  • “L’erreur fondamentale est sur la définition de l’intelligence.” 
  • Antonio Damasio : l’intelligence est avant tout un phénomène biologique


15” - Tourniquets et Nudges

  • "L’IA nous incite à déléguer notre capacité de choisir."
  • Dating apps, GPS...Le piège du confort et le cerveau qui s’attrofie 
  • Le Principe du tourniquet et les “nudges”: on se laisse guider de plus en plus dans nos choix sans même s’en rendre compte
  • Maximisation des plaisirs individuels au sein d’un groupe : utilitarisme. 
  • Pieter Thiel : “L’IA est communiste.” 


25” - IA et moralité

  • Pour les chinois le progrès est forcément positif
  • Les technologies IA “collectivistes" conviennent tout à fait aux valeurs chinoises confucéennes
  • Crédit social chinois
  • L’IA pour les chinois : outil de puissance géopolitique et outil de développement sociétal
  • “Pour la premiere fois en occident les notions de liberté économique et de prospérité individuels s’opposent.” 
  • Kai-Fu Lee


35” - IA, individu et capitalisme

  • De l’importance de l’individu dans la culture européenne 
  • Norbert Elias 
  • “Notre société repose sur cette idée que nous sommes libres de nos choix.” 
  • Hayek
  • Uber vs Didi
  • “L’IA nous permet de nous passer de l’idée de marché et nous fait rentrer dans une nouvelle ère de la planification.” 


42” - IA comme outil de puissance

  • Notre dépendance aux plateformes américaines (et demain chinoises)
  • Clausewitz: “le but de la guerre n’est pas de conquérir des territoires mais des gens. Maintenant il suffit d’avoir leurs données.” 
  • “Il faut prendre en compte la dimension du traitement des données dans l’analyse géopolitique” 
  • “On n’a pas d’autre choix que d’avoir une Europe unifiée.”


46” - Redonner de la place à l'individu

  • Faut-il reprendre le contrôle de sa vie ?
  • “On confond progrès et optimisation.”
  • “Le progrès vient de l’erreur… il faut donc protéger la capacité à diverger.” 
  • “La souffrance est importante.” 
  • Réabiliter le libre arbitre
  • “ Il faudrait pouvoir imposer à l’IA mes propres paramètres, fussent-ils des erreurs pour moi ou des inconvénients pour le groupe.” 
  • Du contrôle des données individuelles
  • La propriété privée comme moyen d'anticipation
  • Le droit à l'errance
  • Exemples de vigilances sur l’utilisation des données individuelles


1’03”- Conclusion   

  • La chine est train de réinventer un modèle de société basé sur l'IA
  • La méconnaissance absolue de ces sujets par ceux qui nous gouvernent
  • “L’IA est aussi structurante pour nos sociétés que l’invention de l’électricité.” 


Les livres recommandés par Gaspard


Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou sur Twitter et Facebook 

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube

Abonnez vous à la newsletter !

2019-9-10

Rethinking how technology shapes the world - Ramesh Srinivasan

Ép. 30

Ramesh Srinivasan, doctorant de Harvard et du MIT, étudie les relations entre technologie, politique et société dans le monde en tant que chercheur et professeur à l’université de Californie (UCLA). Il a notamment fondé le “Digital Culture Lab” qui explore la manière dont la technologie se répand dans le monde, loin de son lieu d’origine, et a publié plusieurs ouvrages sur le sujet (voir plus bas). 

Ramesh plaide pour une meilleurs prise en compte des nombreux biais inhérents aux technologies numériques alors que celles-ci se diffusent dans le monde entier, influençant la vie de milliards de personnes. 

Qui décide de l’orientation que prend l’innovation technologique ? Quels sont les biais culturels qu’il faut comprendre ? Quels sont les conséquences de l’utilisation des réseaux sociaux sur nos sociétés et sur nos vies d’individus ?… 

Ramesh estime ainsi qu’il faut réaligner les technologies avec des valeurs démocratiques, d’égalité et de diversité. Il s’agit de lutter contre la construction, via le digital, d’un monde uniforme.

On parle d’un peu tout ça dans cet épisode court de 30 minutes. 

NB : Episode en anglais.


Interview enregistré le 24 juin 2019 à la conférence USI (Unexpected Sources of Inspiration)


Abonnez vous à la newsletter !

De quoi parle-t-on ?

1" - La question de l’origine culturelle de la technologie

  • Certaines technologie utilisées par des milliers de personne dans le monde émergent des décisions de seulement quelques-uns.
  • Ces technologies ont un impact sur la vie des gens et sur nos sociétés partout dans le monde.


3” - Comment définir la technologie ? 

  • Les technologies digitales sont extrêmement différentes des technologies traditionnelles car elles se diffusent beaucoup plus rapidement et qu’elles sont apprenantes.


6”- Qui décide de l’évolution de la technologie ?

  • Les technologies numériques viennent de la Silicon Valley (et de Chine) mais ont un impact sur le monde entier. L’exemple de l’impact de Facebook sur le génocide des Rohingas en Birmanie. 
  • Il y a des biais inhérents à la culture d’origine de la technologie dans le design de celles-ci. Il faut donc poser la question de la conception et de l’orientation. 
  • "La technologie n’est pas neutre, la science n’est pas neutre”. Nous créons les choses à partir de ce que nous sommes, de notre vision du monde. 
  • Il faudrait comprendre l’existence de ces biais pour adopter une approche collaborative dans la conception de ces technologies qui ont impact planétaire.


10” - L’impact de la technologie

  • L’impact de la page de résultat de Google sur nos vies alors qu’on ne sait pas comment l’algorithme fonctionne vraiment. 
  • L’utilisation des réseaux sociaux a un impact sur la construction du cerveau des jeunes et crée des depressions.
  • L’exemple de Facebook durant la dernière élection américaine du fait du fonctionnement de l’algorithme: le biais vers la consommation des information extrêmes et des informations qui nous enferment dans nos propres convictions. 
  • Les sociétés deviennent de plus en plus polarisées du fait de la consommation de l’information sur les réseaux sociaux.
  • Les risques pour le fonctionnement de la démocratie sont énormes: celle-ci est fondée sur l’idée du débat d’opinion pour finalement atteindre une forme de consensus, mais les réseaux sociaux nous enferment dans nos grilles de lecture. 
  • Les logiciels de reconnaissance de visage sont biaisés et pourtant déjà utilisés par les gouvernements. 


18” - Les risques ?

  • Personne ne décide vraiment… Les algorithmes ne sont pas visibles, on a de plus en plus de mal à en voir les biais. 
  • On pense que la technologie est neutre mais ce n’est pas le cas. On a tendance à faire confiance à la tech de manière aveugle et on a tort. 
  • Du problème des inégalités aux USA...
  • L’objectif des entreprises qui produisent ces technologies est simplement de croitre et de contrôler autant que possible nos données pour influencer nos choix. C’est pour cette raison qu’elles doivent être régulées. 


23” - Le rôle de la technologie pour adresser les problèmes globaux ?

  • Des réseaux sociaux locaux pour répondre aux désastres naturels rapidement.
  • L’optimisation énergétique vs. la consommation énergétique liée au numérique.


26” - Recommendation pour les individus

  • Prendre conscience de l’impact des technologies numériques sur nos vie.
  • S’ouvrir à d’autres sources d’information sur le monde.
  • Se recentrer sur les valeurs humaines et faire en sorte que la technologie soit au service de ça. 


Les livres de Ramesh



Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou sur Twitter et Facebook 

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube

Abonnez vous à la newsletter !

2019-8-21

Faire confiance à la vie - Franck Lopvet

Ép. 29

Faut-il sauver le monde ? 

C’est je crois la question que j’avais en tête au départ de cet interview avec Franck Lopvet, avec en creux une interrogation sur ma propre responsabilité d'homme face à des évènements qui semblent nous dépasser.

Ce que j’ai voulu aller chercher chez Franck c’est sa capacité à nous faire changer de regard sur les choses en général et sur nous-même en particulier pour nous mettre face à nos mécanismes de pensée et d'action.

Ce que je l’avais entendu dire sur les notions de bien et de mal, de responsabilité, de libre arbitre et de subjectivité m’ont permis de beaucoup avancer dans mes réflexions sur quoi faire de ce futur angoissant dont je découvre la complexité et la réalité chaque jour un peu plus.

J’ai voulu partager ça avec vous dans Sismique...

Interview enregistré le 27 juillet 2019.

Abonnez vous à la newsletter !


De quoi parle-t-on ?

2” - Planter le décor

  • Qu’est ce que notre planète ? Un caillou ou un être vivant ? 
  • L’angoisse de la mort
  • Accepter que nos perceptions sont limitées
  • “ Il a d’abord fallu que je passe par l’élargissement de ma propre vision pour comprendre” 
  • L’intelligence de la vie
  • “Aujourd’hui il y a quelque chose de l’ordre du mystérieux qui est intégré à ma vision de la planète” 
  • Notre perception est polarisée : mal ou bien. 
  • L’acceleration actuelle comporte en elle-même le pire et le meilleur. 

8” - Faire des choix ? 

  • L’idée n’est pas de sauver la planète mais de sauver l’humain : le désir de survie et la peur de la mort
  • “ Le reflexe de survit nous amène à teinter notre façon de regarder le monde” 
  • La métaphore de la plage, l’humanité et du grain de sable, moi.
  • “ Quel personne ai-je envie d’être ?”
  • “ Sortir de la croyance que tout le monde voit la même chose” 
  • Ramener le drame à l’intérieur de moi.
  • “ J’ai envie de passer par l’égoïsme comme clé de l’altruisme” 

12” - Changer le monde ? 

  • “ Tout ce que je connais du monde est passé par mes sens” 
  • “ Je ne crois pas en l’objectivité "
  • “ Je crois que l’observateur d’une situation change ce qu’il est en train d’observer"
  • “ On aime se réunir contre” 
  • L’experience du 100è singe
  • Les idées sont dans l’air et on s’en saisie
  • “ Je me suis débarrassé du besoin de la preuve” 

18” - Responsabilité et engagement

  • “ Accepter de regarder que le monde fonctionne exactement comme je fonctionne” 
  • Commencer par soi
  • “ Le monde est le résultat des pensées que les humains ont à propos de ce monde” 
  • Accepter le bien et le mal à l’intérieur de soi. 
  • On perçoit à l’extérieur ce qu’on est à l'intérieur
  • “ Le désir de faire le bien pour aller combattre le mal, c’est le (aussi) le mal” 
  • Le mal et le bien se complètent, ils ne vont pas l’un sans l’autre. 
  • S’engager pour éradiquer le mal ou bien s’engager pour dire qui l’on est. Ce n’est pas la même chose. 

27" - La moral

  • La morale est-elle vraiment utile ?
  • “ Je pense que la morale est plus juste quand elle redevient un problème intérieur” 
  • On peut voir le bien et mal dans chaque évènement
  • “ Lorsque le pire se présente, le désir de meilleur se présente avec” 

31” - Changer le monde ? 

  • La culture de l’individualité et le déni de notre animalité (depuis Jésus Christ)
  • C’est l’étouffement de notre animalité qui aboutit à la situation actuelle.
  • Le libre arbitre et la métaphore de la mouche dans le train
  • “ Quand je fais un pas, il vient d’être écrit depuis toujours” 
  • “ Ma liberté est totale et en même temps elle n’existe pas du tout” 
  • “ Le choix s’inscrit dans le plan et crée le plan”
  • “ Tous les choix comportent en eux-même la possibilité du pire et du meilleur” 
  • “ Le monde que je perçois n’est qu’une infime partie de ce qu’est le monde, et il me parle de qui je suis aujourd’hui.” 

41” - Créer sa propre réalité ?

  • “ J’ai le sentiment que plus la réalité est dense plus elle est rêvée” 
  • “ La vie prend la forme ce que je pense d’elle” 
  • La vie que j’ai ressemble à l’énergie que je porte et aux croyances que j’entretiens"

45” - Le réchauffement de la planète

  • “ Nous faisons partie de la planète” 
  • “ J’entrevois cette planète comme étant un être… avec son propre vécu” 
  • “ La planète est en train de changer de tonalité vibratoire”
  • Le pire pour nous car nous avons peur de disparaitre… mais la planète s’en fou. “Cet être nous dépasse” 
  • Fonte des glaces et libération de l’information.NB: allusion à la mémoire de l’eau, théorie très controversée:cf article wikipédia.
  • Sortir de la posture du bien et du mal

52" - Notre responsabilité envers les générations futures

  • “ Ma responsabilité de père : m’autoriser à échouer devant mes enfants … montrer que je suis le mal et le bien.” 
  • “ On ne peut pas enseigner quoi que ce soit aux enfants, ils se chargent de nous copier. ” 
  • Sortir de la posture de l’homme bon, renouer avec l’homme complet.


Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou sur Twitter et Facebook 

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube



 

2019-8-8

Non bullshit innovation - David Rowan

Ép. 28

Episode en anglais.

Qu’est-ce que l’innovation ? Pourquoi est-il essentiel d’innover, aujourd’hui peut-être plus que jamais ? Comment faire pour innover vraiment ?

David Rowan, ancien rédacteur en chef de l’édition anglaise du magazine WIRED (un des magazines de science et technologie les plus lus dans le monde) a consacré 18 mois de recherche autour du monde à la rencontre des leaders les plus inspirants et des startups les plus innovantes, et il en revient avec un point de vue intéressant sur ce qui fait qu’une organisation est capable d’innover ou encore de survivre à un environnement aussi changeant que le notre. 


Interview enregistré le 24 juin 2019 à la conférence USI (Unexpected Sources of Inspiration)


Abonnez-vous à la newsletter


De quoi parle-t-on ?


1" - Pourquoi une enquête sur l’innovation ?

  • David a rencontré des acteurs de l’innovation dans le cadre de son travail chez Wired et s’est rendu compte à quel point dans toutes les organisations l’innovation est un sujet qui est mal traité. “I was upset by the waste of money, talent and time” 
  • Il a voulu découvrir les vrais innovateurs, les leaders qui arrivent à inventer de nouvelles choses et à les faire émerger 
  • “Je suis un sceptique”... et il y a beaucoup de "bullshiters"
  • “Je voulais trouver les quelques personnes qui sont effectivement des innovateurs"


6” - Pourquoi innover ?

  • The innovator’s dilemna
  • Le monde change. Les entreprises et organisations en place sont dans le déni quand cela arrive et ont du mal à s’adapter. 
  • La revolution numérique : 20 après, beaucoup ne s’y sont toujours pas adaptés, n’ont toujours pas compris que les règles du jeu ont changé.


9” - De l’incapacité à changer ?

  • Les structures en place, la culture, le système de récompense, la confiance créent beaucoup de résistance au changement : on ne croit pas que les choses peuvent changer, que ce qui a marché hier peut ne plus marcher.
  • Les institutions actuelles ne sont pas faites pour adresser des problèmes comme le changement climatique. Ceux qui vont permettre de changer sont les “pirates”, des mouvement décentralisés avec une forte conviction. 
  • Il faut créer une culture qui permette à ceux qui veulent faire les choses différemment d’avoir les moyens d’essayer. Je ne crois pas que les gouvernements pourront résoudre ces problèmes, ce sont les entrepreneurs soutenus par le marché qui ont une chance d’y arriver. 
  • Le capitalisme monopolistique n’est pas nouveau et il empêche le système de bien fonctionner


17” - Comment innover ?

  • La liberté d’expression est notre bien le plus précieux. Les innovations les plus importantes sont celles qui peuvent permettre à cette liberté expression de se maintenir, à l’information de circuler, au débats de se faire de manière libre.
  • L’innovation : créer de la valeur qui corresponde à ce dont on aura besoin demain
  • Il n’y a pas de recette magique pour l’innovation si ce n’est savoir écouter, expérimenter, rester ouvert à toutes les idées et confronter les idées de gens différents. 


24”- Petits contre gros

  • Les grosses entreprises de la Tech ont pour stratégie de tuer les innovations dans l’oeuf si elles sont dangereuses pour elles, quand bien même elles sont bonnes pour les gens.
  • Nous avons besoin de réguler ces organisations monopolistiques. Les institutions doivent agir pour limiter la domination de ces acteurs. 
  • Les entreprises de la Tech sont capables grâce à nos données personnelles de nous manipuler au-delà de ce qu’on imagine. Et elles sont controlées par des gens douteux. Nous vivons une époque inquiétante.


28 - Que faire au niveau individuel ? 

  • "Get out of your bubble”: Sortez de vos bulles, lisez des choses qui sont loin de vous, confrontez vous à d’autres points de vue, à d’autres réalités, développez de nouvelles compétences. L’éducation doit se faire tout au long de la vie. 
  • Nous sommes chanceux en Europe, nous avons encore accès à d’autres idéologies. 
  • “Stay angry, stay foolish, ask a lot of questions, don’t stop reading." 

 

Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou la page Facebook et Twitter de Sismique (@SismiquePodcast)

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube

2019-6-26

(1) L’astrophysique pour mieux comprendre le monde - Sébastien Carassou

Ép. 27

Passionné par l’astronomie et les sciences, Sébastien Carassou est Docteur en astrophysique et spécialiste de l’évolution des galaxies. Durant sa thèse réalisée à l’institut d’astrophysique de Paris, il a développé une méthode novatrice permettant de mieux comprendre l’évolution de ces dernières.

Il est depuis devenu vulgarisateur scientifique et a lancé sa chaîne YouTube Le sense of wonder

Nous parlons ensemble des divers liens que l’humanité noue avec le cosmos, des questionnements inhérents au destin de notre espèce à court, moyen et long terme ainsi que des interactions entre la science, les mythes et la science-fiction.


Interview enregistrée le 4 juin 2019.




De quoi parle-t-on dans cette 1ère partie ?


4" - La Terre vue de l’espace


10” - L’histoire de la Terre et de ses voisines peut-elle nous éclairer sur l’époque actuelle ? 

  • L’alternance des ère glacières et inter-glacières
  • Le PETM (Maximum thermique du Paléocène-Eocène) : on sait à quoi ressemble une Terre chaude...
  • “Si on ne change rien aujourd’hui, on est sur une trajectoire à 4 ou 5 degrés de hausse de température.” 
  • La planétologie comparée : comment Mars et Vénus ont-elles évolué et ce que l’on peut en apprendre ?
  • “Ce que le PETM a fait en 20 000 ans, nous le faisons en 200 ans” 
  • “On sait que la Terre a mis 200 000 ans à s’en remettre
  • “Le taux de CO2 n’a jamais été aussi élevé sur Terre depuis 3 millions d’années” 
  • Le rapport entre concentration de CO2 et température : Claude Lorius 
  • “On émet aujourd’hui 100 fois plus que l’intégralité des volcans sur Terre.” 


23” - L’Anthropocène

  • Paul Crutzen a proposé ce terme dans les années 70
  • L’Holocène depuis 12 000 ans : une ère interglaciaire stable
  • “L’humanité est devenue une force géologique” 
  • Des exemples de la manière dont nous avons modifié la planète. 


28” - Science vs. Non science

  • La passion de Sébastien pour les théories “alternatives" avant de développer son esprit critique
  • Philip Plait - Bad Astronomy. 
  • The Demon-Haunted World, livre de Carl Sagan
  • “Toutes les connaissances ne se valent pas” 
  • La méthode scientifique.
  • “Le but de la science est de comprendre le monde en se nourrissant constamment de ses erreurs” 
  • “La science n’a pas vocation à créer des vérités figées”
  • “Toutes les théories sont fausses par définition…” 



Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou la page Facebook de Sismique (@SismiquePodcast)

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube

2019-6-26

(2) L’astrophysique pour mieux comprendre le monde - Sébastien Carassou

Ép. 27

Passionné par l’astronomie et les sciences, Sébastien Carassou est Docteur en astrophysique et spécialiste de l’évolution des galaxies. Durant sa thèse réalisée à l’institut d’astrophysique de Paris, il a développé une méthode novatrice permettant de mieux comprendre l’évolution de ces dernières.

Il est depuis devenu vulgarisateur scientifique et a lancé sa chaîne YouTube Le sense of wonder

Nous parlons ensemble des divers liens que l’humanité noue avec le cosmos, des questionnements inhérents au destin de notre espèce à court, moyen et long terme ainsi que des interactions entre la science, les mythes et la science-fiction.


Interview enregistrée le 4 juin 2019.



De quoi parle-t-on dans cette 2éme partie ?


7” - Le technosolutionisme ? 

  • “La science et la technologie sont deux choses différentes” 
  • Géo-ingénierie 
  • “Je suis plus pour le démantèlement des centrales à charbon que des centrales nucléaires"
  • Jean Marc Jancovici, Tristan Kamin


10”- Retour sur les théories pseudo-scientifiques

  • Energie libre ?
  • “Ce sont des illusions un peu dangereuses car elles détournent notre énergie collective"
  • Reptiliens ?
  • “Les lois de la physique ne sont pas corruptibles” 
  • “Je recommande de développer des stratégies intellectuelles pour se protéger” 
  • La pyramide des niveaux de preuve: rumeur < témoignage < parole d’expert < articles scientifiques < consensus scientifique


16” - Notre rapport au cosmos

  • L’astronomie comme source d’humilité, penser le long terme, tisser des liens avec la nature
  • Les retombées technologiques de l’exploration spatiale
  • Capteur Cmos dans les smartphones
  • L’algorythle d'Hubble et la détection des cancers
  • Nasa spinoff 
  • “Le ciel a joué un grand rôle dans l’évolution de nos sociétés”. 
  • Comprendre les cycles de la nature...Les Algonquins et les pleiades
  • Les mythes dans les étoiles : les 7 rishis des hindous, la grande ours
  • “La pollution lumineuse nous a éteins le ciel"
  • La révolution de la découverte de la taille réelle de l'univers
  • Une espèce à part - ARTE


21” - La science et notre compréhension du réel

  • Inconnues connues et inconnues inconnues
  • De la complexité de la formation des nuages (GIEC)
  • “On n’a pas de modèle prédictif sur l’évolution de nos sociétés, n’en déplaise aux collapsologues.” 
  • “Les politiques n’écoutent pas le consensus scientifique actuel sur les recommendations” 


27” - L’hyphothèse du plan B ?


32” - Quel avenir ?

  • Le rapport IPBES : nous détruisons le vivant
  • “Je me sens très préoccupé par les questions environnementales"
  • L’avenir est-il déjà écrit ?
  • “ Pour savoir tout ce qu’on peut être, il faudrait avoir tout testé… on en est loin” 
  • “ Nous sommes la première génération à avoir conscience des enjeux globaux… c’est exaltant.” 


36”- Choses étonnantes ?

  • “On est littéralement des poussières d’étoile"
  • Tout le vivant est lié
  • Notre espèce a côtoyé d’autres espèces intelligentes dans le passé
  • Nous sommes les seuls aux commandes du vaisseau Terre


39” - Ce qu’on dira de nous 

  • “On peut encore vivre un bon anthropocène… le futur n’est pas encore écrit” 



Les livres recommandés par Sébastien:

 

Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou la page Facebook de Sismique (@SismiquePodcast)

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube

2019-6-3

Ouvrir les imaginaires - Daniel Kaplan

Ép. 26

Daniel Kaplan fait comme beaucoup le constat que nous sommes collectivement démunis face à la nature et à l’ampleur des transitions à venir, notamment celles que les transformations écologiques et les défis écologiques nous promettent. Pour trouver des solutions, il nous faudrait avant tout faire appel à l’imagination, à notre capacité à inventer des histoires, comme nous l’avons toujours fait pour appréhender le réel et nous projeter dans l'avenir. 

D’autres futurs sont possibles, à condition que l’on se donne d’abord la peine de les imaginer… 


Daniel Kaplan explore le futur sous l’angle de l’innovation ouverte d’une part, et des imaginaires d’autre part. En 2000, il a créé l’association Fondation pour l’Internet Nouvelle Génération (FING), qui « produit et partage des idées neuves et actionnables pour anticiper les transformations numériques ». Il l’a dirigée jusqu’en décembre 2016, avant de lancer un nouveau projet, « Plurality University», tout en restant conseiller scientifique de la Fing. 

Depuis les années 1990, Daniel Kaplan est profondément impliqué dans le développement de l’internet en France et dans le monde. Au niveau mondial, il a été responsable des adhérents de l’Internet Society et a contribué à la création de l’Icann. Il a fait partie de la Chambre d’experts du programme e-Europe. En France, et été distingué en 2010 du Prix des technologies numériques. En 2013, il a été nommé membre du Conseil National du Numérique, au sein duquel il a siégé jusqu’en juillet 2017.

Il est ou a été membre du comité de prospective de plusieurs entreprises et centres de recherche. Il intervient comme enseignant à Sciences Po et au Centre Michel Serres. Daniel Kaplan a écrit ou dirigé plus de 25 ouvrages et rapports sur les thèmes de l’internet, de la mobilité, de l’e-éducation, l’e-inclusion, des villes de demain, du développement durable, de l’identité numérique…


Episode enregistré le 27 février 2019 dans le studio de Nouvelles Ecoutes.

 

Pour m’aider à rendre ce travail plus visible vous pouvez laisser un avis et une note sur iTunes ou Apple podcast.


De quoi parle-t-on ?

 

2" - Le parcours de Daniel

  • Fondateur de la FING - Fondation Internet Nouvelle Génération
  • Etude de la transformation numérique; la transformation systémique
  • « On a une force sans but (la technologie) et un but sans force (l’écologie), ne pourrait-on pas essayer de marier les deux ? » 


10" - Une grille de lecture du monde

  • « Ne pas être capable de se projeter dans le futur est problématique » 
  • «  La question du désire d’avenir m’habite depuis longtemps » 
  • Deux grandes forces en action : numérique et écologique
  • «  L’écologie est la question déterminante de l’avenir » 
  • Tension entre le numérique qui pousse à dépasser les limites et l’écologique qui vise à intégrer des limites


20" - Construire de nouveaux imaginaires? 

  • Où est l’enthousiasme ? Il n’y a plus de récit d’avenir joyeux. 
  • Les limites planétaires. 
  • Tout peut changer, livre de Naomi Klein
  • Comment remplacer le récit actuel ? 
  • « Avant tout être capable d’imaginer que d’autres choses soient possibles, de se raconter d’autres récits » 
  • Yuval Noah Harari
  • Le problème avec les récits alternatifs actuels: ils disent ce qui ne va pas et ce qu’il faudrait faire pour que ça aille...
  • Aller voir les autres cultures pour imaginer des récits pluriels.
  • « Ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est la pluralité des futurs » 
  • Ron Hokpins - villes en transition
  • Livre sur des aliens qui arrivent a Lagos : Lagoon, de Nnedi Okorafor
  • « Ce qui est hors de portée c’est la définition une fois pour toute du futur. » 


40" - Comment construire de nouveaux récits ?

  • Avoir un point de vue sur l’élément structurant du contexte
  • Des acteurs réalistes et donc complexes
  • Faire des choix forts et subjectifs
  • « Sans subjectivité il n’y a pas d’imaginaire » 


44" - Quels nouveaux récits ?



Les livres recommandés par Daniel:

 

 

Ecoutez le podcast sur vos applis préférées, découvrez plus de contenus sur Sismique.fr ou la page Facebook de Sismique (@SismiquePodcast)

Apple Podcasts

Overcast

Deezer

Spotify

Youtube